Spread the love

A l’ONU, les grands pollueurs se refusent à prendre des engagements pour le climat…

Seules soixante-six nations, essentiellement des pays en développement pesant pour 6,8 % des émissions, se sont engagées, lundi à New York, à accroître leurs efforts en adhérant au principe d’une neutralité carbone d’ici 2050. Les grandes puissances mondiales sont, elles, à la traîne !

La neutralité carbone signifie que les pays s’engagent à réduire au maximum leurs émissions et à compenser le reliquat, en replantant des arbres par exemple.

La France et l’Allemagne font partie de la liste,mais il s’agit surtout de petits pays, qui représentent seulement 6,8% des émissions mondiales. Ces engagements restent pour l’essentiel des déclarations de principe qui seront suivies d’effets ou pas !

Jusqu’à présent, seule une vingtaine de pays ont inscrit cet horizon dans leur loi nationale ou engagé ce processus.

Le pari n’est pas encore gagné…